Le judo en France

Le judo ayant pris une place importante au Japon, il ne tarda pas à ce faire connaitre à l'étranger, Jigoro Kano ayant d'ailleurs fait de maintes démonstrations lors de ses voyages, pour promouvoir le judo.

En France après plusieurs tentatives infructueuses, ce n'est qu'en 1933, que le judo français débute vraiment. L'une des importantes figures du Ju-jitsu club de Paris, Moshé Feldenkrais, après avoir rencontré Jigoro Kano lors d'une de ses conférences, fit intervenir un maître japonais, Kawaishi Mikinosuke, alors 4ème dan, au sein du club parisien. Kawaishi partagea ses connaissances en judo, il créa, entre autres, les ceintures de couleurs, qui n'existait pas dans le judo japonais

Kawaishi
Maître Kawaishi

Lorsqu'il rentra au Japon en 1944, il laissa derrière lui une cinquantaine de ceintures noires. Cette fois le Judo français ne meurt pas et en 1947 naît la Fédération Française de Judo, la FFJ.

Quelques mois après, fut fondé le collège des ceintures noires, malheureusement opposé a la FFJ. C'est dans ce climat que revint le maître Kawaishi en France. Kawaishi, aidé de Shozo Awasu, réussirent à maintenir l'unité du Judo en France

En 1954, sous l'influence d'Ishiro Abe du Shudokan de Toulouse, est né un des plus grands opposants à la FFJ, l'Union Fédérale Française d'Amateurs de Judo Kodokan, UFFAJK.

Deux ans ont suffit à faire naître l'entente entre les deux organismes, ainsi en 1956 apparut la FFJDA (Fédération Française de judo et Disciplines Associées)

Awazu
Maître Awazu

Maître Awazu, est à ce jour 9ième Dan, il reste l'une des figures emblématiques du judo français, certain disent qu'il en est l'âme... La fédération compte à ce jour 550 382 adhérents dont 27,4 % de féminines

le logo de la FFJDA le logo du club d'annecy le vieux le logo du comité le logo du chanbara le logo du iaido
22 bis Avenue Germain Perréard - 74960 Cran Gevrier - 04 50 67 74 82 www.judo-cran-gevrier.fr - judocran@hotmail.com