la fleur devant le message

Quelques règles du judoka au dojo...

Le judo est un art martial japonais, un budo (arts martiaux japonais apparus au milieu du XIXe siècle), qui par là-même est une méthode d'éducation autant corporelle que mentale. Autrement dit, le judo, traduit par “la voie (do) de la souplesse (ju)” vise à développer l'adaptation de sa capacité physique et mentale aux situations, notamment d'affrontement, de combat, pour apprendre précisément à mieux se maîtriser et à se pacifier. L'esprit du judo doit dominer la pratique ce qui suppose un protocole et des règles de conduite et de comportement qu'il convient de respecter au dojo, le lieu d'enseignement de la voie : l'enseignement de la voie sert aussi dans la vie et ses relations quotidiennes. Elle forge au :
  • respect de soi et des autres, de ses camarades, de ses parents, et des personnes plus généralement,
  • respect des lieux et des objets, et donc du dojo comme de ses affaires de judo,...
Ces principes de conduite et de comportement se traduisent notamment dans le respect de différentes règles d'hygiène, d'attitude, de bienséances,... qu'il est demandé à tout-e pratiquant-e d'appliquer. Elles font partie de la pratique de la voie, celle pour laquelle on vient se former au dojo.

Mesures d'hygiène

Le dojo et ses vestiaires comme ses douches et sanitaires doivent être laissés en ordre et propres . Il faut:
  • porter des zoori (sandales japonaises) pour circuler hors du tatami (ne jamais monter sur le tatami en zoori ou avec des chaussures),
  • porter un judogi (c'est la tenue -keikogi- du judoka) propre et aéré, (je l'enfile au dojo, dans les vestiaires),
  • avoir une gourde (à déposer sur le bord du tatami à distance des lieux de passage),
  • avoir son corps propre et notamment ses mains et ses pieds avec les ongles coupés correctement pour éviter les blessures,
  • ne pas porter de bijoux,
  • ne pas porter de maillot de corps pour les garçons et porter un maillot de corps blanc ras du cou et à manches courtes pour les filles,
On prend soin de ses affaires et de celles des autres, on respecte le matériel et tous les objets du dojo (tatamis,...).

Mesures de bienséance

Dans le dojo où l'on apprend la pratique et l'esprit qui l'accompagne, il doit y régner sérénité et calme, voire silence, propice à l'apprentissage. Je suis ponctuel : j'arrive à l'heure pour être prêt pour le début du cours (le salut). Je ne dérange pas, par mon comportement, le déroulement d'un cours que j'y participe ou que je pénètre dans le dojo. Le salut (rei) : plusieurs moments pour saluer Au Japon, tous les judokas et non judokas saluent à l'entrée du dojo. Vous n'êtes pas obligé.e.s de faire pareil mais vous n'êtes pas non plus interdits, si vous le souhaitez.
  • Saluer debout sur le tatami (au bord), sans lui tourner le dos (quand le professeur invite à y monter et à le quitter)
  • Saluer le(s) professeur(s) (c'est une marque de reconnaissance envers celui qui nous enseigne la voie)
  • Saluer tous ensemble (sei retsu), en position seiza, au début et à la fin du cours (c'est un moment important où l'on se remercie d'être tous là pour apprendre où l'on s'accorde tous en se centrant sur le moment présent « en laissant ses soucis au vestiaire »)
  • Saluer ses camarades au début et à la fin de tout exercice (c'est une marque de reconnaissance car mon partenaire m'aide à progresser)
Je respecte mes camarades et j'accepte de travailler avec tout le monde, J'écoute les consignes du (des) professeur(s), car il a déjà fait le chemin que j'emprunte.
le logo de la FFJDA le logo du club d'annecy le vieux le logo du comité le logo du chanbara le logo du iaido
22 bis Avenue Germain Perréard - 74960 Cran Gevrier - 04 50 67 74 82 www.judo-cran-gevrier.fr - judocran@hotmail.com